Processus et méthodes d'adaptation et d'idéalisation de modèles dédiés à l'analyse de structures mécaniques

TitleProcessus et méthodes d'adaptation et d'idéalisation de modèles dédiés à l'analyse de structures mécaniques
Publication TypeThesis
Year of Publication2001
AuthorsFine, L
AdvisorLéon, J-C
UniversityInstitut National Polytechnique de Grenoble
Thesis TypePhD
Abstract

Dans le contexte industriel actuel, les concepts de maquette numérique, d'ingénierie concourante,…, utilisent différentes représentations géométriques au cours du processus de conception. Parmi ces représentations, certaines sont dédiées spécifiquement aux modèles de simulation. Or, l'étape de préparation d'un modèle Elément Finis (E.F.) reste une phase fastidieuse et peu intégrée dans le processus de conception car les transformations requises sont principalement réalisées manuellement et conduisent le plus souvent l'utilisateur à reconstruire une nouvelle géométrie. Les travaux présentés proposent l'intégration, aux démarches d'analyse actuelles, de processus et de méthodes qui permettent l'automatisation de la construction de supports géométriques adaptés et idéalisés issus d'environnements C.A.O., de modèle E.F. préexistant ou de digitalisations. Les principes mis en œuvre s'appuient sur un concept de modèle intermédiaire défini à partir d'une description polyédrique et assurant le maintien d'un lien avec un environnement C.A.O. Les transformations de modèles sont alors réalisées à partir de différents opérateurs de décimation de polyèdres permettant l'adaptation d'une représentation courante vers celle recherchée pour l'étape suivante du processus d'analyse. Ce mode opératoire contribue à assurer la définition d'une multi-représentation du produit au sein de laquelle toutes les transformations effectuées sont contrôlées à partir de critères mécaniques issus de l'analyse des cas d'études envisagés. L'utilisation de géométries polyédriques, pouvant être issues d'environnements divers (C.A.O., numérisation, modèle E.F., …), comme modèles intermédiaires confère à cette approche un caractère générique conduisant à une indépendance de la démarche par rapport à toutes les étapes préalables de représentation de l'objet.

Citation Keyfine01